14/10/2013

L'île de Ré en octobre (suite)

Après la Barge à queue noire, voici quelques images de sa cousine, la Barge rousse

Barges-rousses.jpg

Comment la reconnaître de la précédente ? Plus basse sur pattes, pas de bande blanche sur les ailes et la queue, un bec légèrement retroussé ... dans de bonnes conditions, ce n'est pas trop difficile !

Grands-gravelots-compressé.jpg

Un beau reposoir de Grands gravelots ( on reconnait les jeunes de l'année à leurs bandes brun sombre quiu remplace les marques noires de l'adulte).

Heron_vol1-red-comp.jpg

Les Aigrettes garzettes ne sont pas les seuls ardéidés, il y a aussi pas mal de Hérons cendrés.

Heron_vol2-red-comp.jpg

 Un des grands  classiques de l'île de Ré en hiver (au sens large...) est la présence de bandes de centaines de Bernaches cravants.

Cravants_retouchée-red.jpg

 Cette année ce sont 4000 bernaches qui sont arrivées quasiment en même temps le 27/9, ce qui est assez tôt. Il y en aura environ 10 000 cet hiver.

Cravants_vol-profil-red.jpg

Un de mes petits limicoles préférés, le Bécasseau sanderling 

Sanderling1-red.jpg

Il est bien connu pour se nourrir au ras des vagues et courir dès que le flot revient

Sanderling2-red.jpg

Une vague plus forte que les autres les a fait s'envoler

Sanderling4-red.jpg

La bande alaire sur un oiseau très noir, gris et blanc les fait aisément reconnaître (attention, il y a un Tournepierre...)

Sanderling5-red.jpg

Les migrations n'amènent pas que des oiseaux d'eau : de nombreux passereaux survolent l'île et certains s'y posent. Le Traquet motteux, qui peut venir du Groenland pour aller en Afrique tropicale aime bien se poser sur les digues ...

T-motteux_Doraux-red.jpg

Certains semblent suffisamment fatigués pour laisser le photographe lui tirer le portrait... un leucorhoa ?

T-motteux_compressé.jpg

J'ai gardé la rareté pour la fin... un Phalarope à bec large était signalé dans la réserve de Lilleau des Niges depuis le 25/9. Après quelques difficultés, j'ai fini par le retrouver !

Phalarope1.jpg

C'est vraiment un petit oiseau très sympa, qui malheureusement ne nous a pas montré sa méthode de pêche si originale (il tourne sur lui-même comme une toupie pour provoquer un tourbillon d'eau qui attire les proies vers la surface...)

Phalarope2.jpg

 

 

 

10/10/2013

L'île de Ré en octobre

Je reviens d'un séjour d'une semaine à Ars en Ré pendant lequel j'ai rayonné en vélo ( bien sûr...) dans la moitié ouest de l'île , entre marais salants et bord de mer ou du Fier, sorte de lac intérieur qui se vide et se remplit 2 fois par jour au gré des marées.

C'est juste la période des migrations et le spectacle était garanti !

BQN recadré.jpg

Ca, ce sont des Barges à queue noire, reconnaissables à leurs ailes et queue barrées de blanc et noir

BQN-reposoir_général-compressé.jpg

A marée haute, elles se reposent sur certains marais salants... pourquoi celui-ci et pas un autre ? mystère !

BQN-reposoir_détail-compressé.jpg

 Parfois, certaines se retrouvent un peu isolées du groupe...

BQN_ombre-chinoise_red.jpg

 D'autres se regroupent sur un autre marais, avec le clocher d'Ars en arrière-fond.

BQN_Ars.jpg

Une des vedettes du lieu est l'Aigrette garzette, omniprésente dans le marais et à l'élégance rare !

Aigrette pêche1.jpg

Elle guette sa proie...

Aigrette pêche2.jpg

... et elle se détend brusquement !

Aigrette pêche3.jpg

Gagné ! Elle a attrapé quelque chose...

Aigrette pêche4.jpg

Sans doute une limande ou une sole... c'est un fin gourmet !

aigrette-repos-red.jpg

Elle choisit aussi bien son lieu de repos !

Aigrette_ombre.jpg

Elle se permet même de jouer avec la lumière pour travailler son ombre dans le port d'Ars !

Aigrette_portrait.jpg

Et elle se laisse même tirer le portrait en voyant parfaitement qu'on la photographie !

 

(LA SUITE AU PROCHAIN NUMERO...)

 

07/07/2013

Des palmes pour mieux nager....

Cette série sur les anatidés va commencer par le plus gros oiseau volant : le Cygne tuberculé

Cygne Créteil 28 fev09.jpg

Je ne sais pas pourquoi il est aussi doué pour les poses romantiques...

Cygnes parallèles Der nov05.JPG

Le lac du Der le pousse même à la natation synchronisée !

Cygnes_vol_Créteil_12janv12.jpg

Non, il ne va pas jusqu'à Marrakech... ce monument est cristolien ! Vous n'avez qu'à chercher de quelle ville cet adjectif est le gentilé....

On reste chez les gros et on part à Londres...

Bernache Canada décollage Londres fev07.jpg

C'est lourd, une Bernache du Canada... ça a du mal à décoller !

Bernache_Canada_LaCourneuve.JPG

...et l'atterrissage ( à la Courneuve) est assez sportif ! 

Autre bernache, d'origine bien naturelle celle-ci, la Bernache cravant

Cravants en vol profil.JPG

Nettement plus petites que les Bernaches du Canada, elles volent avec plus de légèreté...

 

Oie cendrée en vol Londres fev07.JPG

Quant à l'Oie cendrée, elle se balade !....

Casarca Daumesnil couple.JPG

 Le Tadorne casarca est une espèce steppo-désertique ( je l'ai "cochée" au Sahara algérienne...) qui s'est fort bien acclimatée à la région parisienne ! Un couple ( mâle à gauche) au bois de Vincennes...

Pilet et tadorne_Marquenterre mai05.JPG

Proche cousin du casarca, le Tadorne de Belon aime bien les grandes baies envasées ( ici la baie de la Somme) où il peut croiser le Canard pilet remontant d'Afrique

Autre canard qui ne va pas tarder à remonter vers le Nord, le Garrot à oeil d'or

Garrot canalStMartin.jpg

Cet original ( un immature dont on n'a pas réussi à préciser le sexe) est venu passer quelques semaines ... sur le canal St Martin en plein Paris !

Garrot canalStMartin-battementAiles.jpg

Ca le met en joie, d'ailleurs !

On continue dans les canards nordiques avec le Harle huppé

Harle en toilette-Marquenterre.jpg

Ce mâle faisait sa toilette au parc du Marquenterre.

Autre espèce de la même famille, le Harle piette.

Harle piette et vague Londres fev07.jpg

Soyons honnête, ce très joli petit mâle a été photographié dans un parc londonien... On peut voir d'ailleurs toutes les espèces de canards européens à Londres !

On trouve quand même sur les pièces d'eau londoniennes d'autres canards qui y sont venus de leur plein gré

Morillons 1 Londres fev07.JPG

 Les Fuligules morillons mâles se reconnaissent facilement, même sans voir leur huppe !